lexique

Abalakof: inventeur du moyen de fortune auquel il a laissé son nom et permettant la confection d'un amarrage dans la glace sur lequel descendre en rappel. Au moyen d'une broche à glace, on fait deux trous qui se rejoignent et dans lesquels on fait passer au moyen d'un crochet ''abalakov'', soit un bout de cordasson que l'on abandonne soit la corde de rappel. Ce système est largement usité.

Awax: modèle de piolet de chez Camp.

bilogie: trilogie en moins bien.

But:
prendre un  but, c'est  que ça s'est pas passé comme prévu pour peu qu'on avait prévu quelque chose...et qu'un fâcheux concours de circonstances a empêché la réalisation du projet du jour...
il existe divers facteurs pouvant être à l'origine de ce type d'échec cuisant: panne de réveil, de voiture, de téléphérique, de moral, de compagnon de cordée, de peaux de phoque, de ... euh ...'' le chien de ma voisine euh... ben là il est malade  euh , faut que j'le garde... ouais c'est bête...''
ou alors, ''il pleut'', ou ... ''ouah nan y fait trop chaud...''
un truc qui revient souvent: ''on s'est pi...trompés!''
on peut même prendre un but au retour, en redescendant d'un mauvais côté par exemple, ''j'm'étais garé là j'te dis!''
ou encore ''mais m... mais! qu'est ce t'as fait des clés d'la ba...voiture??!!!''

Coller (se la) : toutes disciplines confondues, synonyme de tomber (surtout au plan concret, c'est exactement la même chose), mais dit comme ça, une situation dramatique prend tout à coup une tournure presque intéressante... enfin presque seulement...
  Quand on pousse cette philosophie à l'extrême: Tomber, c'est un accident, se la coller, c'est quand ça se produit pas que c'est un accident.

Courge: se trouve généralement au sommet du corps quand celui-ci est dans le bon sens. Doté d'un nez d'une bouche de deux yeux deux oreilles pour les modèles les plus élaborés.Agrémentée d'un casque d'un masque et d'une écharpe, supporte mieux ce qu'elle se prend dedans.

Dache (à) : en escalade, c'est la caractéristique d'un équipement qui peut faire qu'une longueur en V,V+ devient du 6c obligatoire. Donc ça n'a rien à voir avec la lessive comme on aurait pu le croire au début.

Echauffement: moment de la journée où on chope généralement tout ce qui est tendinites claquages élongations lumbagos etc

Foëhn: vent. mais qui implique malgré cela des conséquences concrètes et en particulier sur la neige.
pour en savoir plus cliquez sur ce lien :

L1,L2 etc: donc ça c'est des abbréviations pour longueur 1, longueur 2 etc , les cordes n'étant pas assez longues pour faire des voies de 300 mètres par exemple d'une seule longueur, on fractionne... et on donne des numéros.
remarque : si vous voyez L114, on parle plus de longueur mais de médicaments ... alors comment faire la différence?! ben c'est simple: y'a pas de voie de 114 longueurs, à moins d'aller équiper sur mars... donc y'a plus de chance pour que ce soit un médoc.

médoc: médicament, 1 verre par jour.

pastis: c'est pas une déclinaison latine de pasta.(c'est juste pour ceux qu'ont continué latin que je précise)

spindrift: mot sympa pour dire qu'on prend de la neige sous forme de petite coulée. accessoirement, on peut prendre autre chose que de la neige, du genre tacons de glace, pierres, branches, pommes de pin...

tacon: morceau de glace auquel on ne se serait pas évertué à attribuer un terme spécifique sans la  nécessité impérieuse de désigner les trucs qu'on se prend systématiquement dans la courge en cascade de glace.

Repost 0