plan bronzin' - arno n' phil

Publié le 20 Février 2010

de Arno>

Hello,
 
quelques photos et le récit de la journée ....... of course !!!!
Ben voilà, quand j'me suis levé, le thermomètre affichait 1°C à 700 m ....... c'était pas gagné !!!


Philippe  passe me prendre au resto des routards à Aiton, on s'avale un p'tit noir et on prend la RN direction la Maurienne,sans dépasser le 90 à cause des hommes en bleu (pas la SAMSE, les autres ....).


On brazeille en bas des cascades d'Orelle histoire de trouver la meilleure soluce pour pas trop marcher et (surtout) pour voir les conditions, tu m'comprends .....
Du coup, on suit en bagnolle un chemin déjà bien marqué par les pneus le long de l'Arc jusqu'au sentier de randonnée, nickel .....
On sort de la caisse, le thermomètre de la Fiat indique 10°C, et il est fiable.
On se prépare et on attaque tranquille la montée vers le ruisseau de Plan Bronzin, il est 10h15.

On marche 45 minutes jusqu'à l'attaque des cascades, car il y a 3 lignes. Celle de gauche est la mieux formée en 3, la glace est la plus bleue mais aujourd'hui j'me sens affuté pour  taquiner le 5. La ligne de droite est pas mal mais nous oblige à faire une grande traversée sur la gauche à son issue.
On se décide et je choisis la ligne du milieu en passant sur la gauche ou c'est le plus raide, un bon 80/90° sur le haut. Néanmoins, ça coule en masse et les flûtes me
semblent fragiles. L'épaisseur générale est attrayante, c'est parti pour le rideau. Après quelques démêlés (non pas de justice) avec la corde, j'me lance à froid dans le raide.

Après une petite dizaine de mètres, la fonte se faisant, la glace trop fragile en surface, je dévie légèrement sur la droite pour venir chercher le bombé, plus sec.
La glace est super bonne, tendre et élastique, les broches se vissent sans forcer et se dévissent encore plus facilement à en croire Phil. La sortie est un peu plus péteuse,
une couche de glace s'est formée sur de la neige, je ne peux plus brocher mais un spit de 10 m'appelle au dessus à gauche de la goulotte. Je clippe et je vais rejoindre le relais
10 metres au dessus en passant par du cailloux, de l'herbe et de la neige. J'arrive au relais, y reste plus que 5 mètres de corde sur sa bobine de 60.

Phil attaque la deuxième longueur moins homogène, avec un petit ressaut raide au milieu puis une traversée sur la gauche et une sortie en dry tool sur un arbre mort au milieu du ruisseau. Après 50 mètres, je le rejoins, les pompes pleines de neige. J'me dis qu'il va y avoir un truc intéressant, mais il faut se rendre à l'évidence, c'est fini pour le 1er ressaut. Je remonte dans des rideaux de 1 à 1,5 m à chaque fois avec 20 cm de neige humide à chaque replat. Je trouve un arbre à la sortie, c'est pas ce qui manque, j'ai de la neige jusqu'au genou.Phil arrive, on mate la suite, on voit rien sauf qu'il faille ramper dans le torrent pendant 200 mètres sans être surs de trouver quelques chose au bout. On se ravise et on décidede rejoindre la ligne de gauche par le sentier d'été qui coupe le ruisseau.

On marche 2 minutes et on débouche dans le torrent classique ou l'on trouve des traces de pas. On lève la tête et on voit les rideaux de glace tout la haut. Après 20 minutes de remontée dans la neige profonde et lourde, on se pose au pied du 2eme ressaut. Phil prend les broche et attaque. La glace est bonne et plus froide. Après une quinzaine de mètres en 3/3+, il fait relais sur une souche à droite qui doit servir de rappel. Je le rejoins, je récupère le matos et je me dirige sur le rideau de droite, plus raide mais plus végétatif.
Ca y est, c'est la longueur de la journée, j'le sens. Ca démarre par une rampe en neige d'une dizaine de mètres avec une croûte de glace de 2 cm qui casse sous les crabes, désagréable !!!







Ca se redresse sévèrement sur une glace pourlingue puis ca se métamorphose en joli rideau à 90° sur 6/7 mètres, avec un réta brouchousse puis un final endiablé dans les arbres, la terre, les souches, et bien sur la neige épaisse et lourde qui vous colle partout, spleeennndide .....!!!!!!
Et voilà, encore quelques mètres dans la jungle et nous voilà sur le sentier du retour avec une belle surprise, de la spéléo glacée........ quelle belle journée, estivale !!!!
 
A+     Arno

Rédigé par manuamanoamanuamanoamanuamanoamanuamano

Repost 0