parisiens à la pelle

Publié le 22 Mai 2008

nan j'exagère, y'en avait qu'un parmi nous...


au début avec io, on devait faire un truc terrain d'av tranquille, le pilier du levant, dans la falaise de la Pelle...

...alors bon c'est bien de faire des beaux petits livres avec des topos et des voies historiques qui font bien ...
mais sauf respect pour les ouvreurs qui ont eu certainement du mérite je n'en doute pas... il serait honnête de rajouter dans le topo par exemple :'' méfiance! il s'agit d'une bouse infâme!'' , c'est juste un exemple, j'en sais rien , parce qu'on n'y est pas allé du coup ... 
...on a déjà eu du mal à trouver un départ qui ressemblait au semblant de topo...

...et puis io, finalement y's'demande si xav lui en avait pas parlé  et que surtout fallait pas y aller... ce dernier élément d'info particulièrement fiable catégorique et définitif nous a conduits à prendre une sage décision à n'en pas douter...



enfin bref, du coup on a  rejoint markus et tof dans la voie des Parisiens, que io a faite l'an passé et que j'ai faite y'a 15 ans (ha ben c'est une voie historique...)...

malgré une première perte de temps on les a rejoints avant qu'ils n'attaquent la voie ... vu qu'ils avaient bien évidemment un topo tiré du même recueil que le nôtre... ...


-''nan mais les gars , nan j'me rappelle pas de trucs vraiment marquants ... c'est bon vous pouvez y aller, ça fait une bonne petite voie terrain d'av pour se remettre dans le bain''...    ...hmm!






ce qui m'avait marqué y'a quinze ans, c'est qu'on était parti du gîte à Omblèze à 10h30 pour aller peut-être faire les Parisiens à la Pelle, qu'est pas juste à côté... on avait pas mal brassé au gîte ...  ... ben on était avec jean-paul ... ... y'avait aussi guy... toujours les mêmes ...
ha nan, en special guest star, y'avait jeanp' pyèèèèrrrrrrr'...


on est arrivé au col de la Chaudière vers midi, donc pour manger...

le facteur qui passait par là , intrigué nous demande ce qu'on faisait là.

-ben on va faire les Parisiéing'...
-et vous partez à cette heure?!?!
mais vous êtes fadas!!!


quand je pars en second de la seconde cordée, il est 14h00, il reste 250 mètres de voie, la température de 25° au soleil du pic-nic est passé à 10° à l'ombre avec du vent, j'ai les mains bleues, et je suis habillé comme un grimpeur de l'époque, collant(y'a des modes qui manquent pas!), carline(quand même) et basta ...

vers 16h00, rideau de pluie tambour battante à Saillans... le retour en rappel c'est pire que de sortir et encore les deux tiers de la voie au dessus, donc évidemment on continue ... j'me rappelle que je grelottais tellement qu'il fallait que je cherche à m'asseoir tellement ça me fatiguait... j'étais pas fatigué de grimper mais fatigué de grelotter (si j'pense que c'est dans le dictionnaire)...
...ou p'tête les deux aussi...

...le retour dans la forêt s'était fait à la frontale ... enfin! à MA frontale ... merci guy pour cette très juste précision.

équipement que sur pitons ainsi que les relais... et friends coinceurs ... mais bon, on n'était pas non plus en 1961, année de l'ouverture de la voie, en grosses et à vue à devoir mettre ces pitons justement ... considérations qui laissent autrement perplexe...















aujourd'hui on a attaqué à midi...


 du coup, on n'a pas mangé...




























j'ai eu les oreilles qui sifflaient un peu ...

markus-''...nan nan y'a rien qui m'a marqué...nan... c'est facile, en plus c'était y'a quinze ans ...donc bon, nan j'vois pas...''

manu-''nan nan attend j'ai pas dit c'est facile , c'est la rando à mémé ...etc ...attend j'ai jamais dit ça ...j'ai dit euh , qu'est ce que j'ai dit déjà...?''

ha faut s'méfier , faut couper court ... on vous fait vite dire n'importe quoi si on n'y prend pas garde ...



...c'est vrai que les gougeons aux relais ça gâche un peu ... mais en tout cas personne ne s'en est plaind aujourd'hui...




bon alors! z'êtes dans l'bain ou z'êtes pas dans l'bain?!?!


Rédigé par manuamano

Repost 0